Sélectionner une province et une langue

La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé en fonction du PDSF pour votre véhicule. La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé pour votre véhicule qui inclut les frais de transport et de préparation de à , les frais de climatisation de 100 $, s’il y a lieu, et les frais du concessionnaire allant jusqu'à .

Veuillez cliquer sur « Appliquer » pour mettre à jour vos préférences

Select a Province & Language

The province you select allows us to calculate a MSRP based estimated price for your vehicle. The province you select allows us to calculate an estimated price for your vehicle which includes Freight & PDI of -, Air Conditioning Charge of $100 if applicable and Dealer Fees of up to .

Please click "Apply" to update your preferences

Passer au contenu

Le pick-up grand format Toyota Tundra 2014 fait des détours inattendus avant de terminer son voyage sur la route Trans-Labrador

22 avr. 2014

  • Les Tundra CrewMax Platinum Édition 1794 et Tundra Double Cab 2007 avec une remorque de 24 pi, deux journalistes du camion aguerris et une équipe de deux personnes arrivent à bon port après un voyage épique sur la route Trans-Labrador
  • Un détour inattendu transforme un voyage de 3000 km sur neuf jours en voyage de 6000 km sur 10 jours
  • L'équipe s'est fait des centaines d'amis et le Tundra des centaines de fans dans les communautés visitées en chemin

(Toronto, ON - 22 avril 2014) Deux journalistes accompagnés d'une équipe de deux personnes sont partis de Toronto à destination de Corner Brook TN par la route Trans-Labrador dans un Toyota Tundra CrewMax Platinum Édition 1794 2014 redessiné et un Toyota Tundra Double Cab 5,7 L 2007 dont le compteur marquait 100 000 km, en tirant en plus une remorque de 24 pi chargée.  Leur voyage devait être un aller simple de 3000 km sur neuf jours. Toutefois, l'annulation d'un passage en traversier a transformé l'entreprise en un voyage aller-retour d'un peu plus de 6000 km sur 10 jours; malgré cela, les camions, la remorque et une équipe fourbue ont tous réussi à rentrer à la maison. 

Les deux journalistes, Howard Elmer et Éric Descarries, sont des experts aguerris du camion et leur équipe de soutien se composait du rédacteur en chef d'Autoguide Stephen Elmer ainsi que du vidéographe réputé Dan Bailey.   Ce devait être l'histoire de deux Tundra qui se mesuraient à une route difficile, mais c'est devenu bien plus.  Dans toutes les communautés qu'elle a traversées, l'équipe a fait connaissance avec des concessionnaires Toyota et leurs employés, avec des membres du personnel et des clients de Home Hardware et avec toutes sortes de gens accueillants et amicaux; ce sont toutes ces personnes qui sont devenues les vedettes de l'histoire.  N'en doutez pas, les camions et l'équipe était prêts à tout, mais en apprenant que leur traversier vers Terre-Neuve était annulé, ils ont décidé de faire demi-tour et de rentrer à Toronto.  Cependant, lorsqu'ils ont partagé leur intention sur les divers réseaux sociaux sur lesquels on suivait Tundra Labrador, les habitants du coin n'ont pas aimé et ils ont exprimé leur désaccord. 

« Le Labrador a peut-être l'air isolé sur une carte du Canada, mais ses habitants sont très présents sur les réseaux sociaux..., » de commenter le journaliste de l'automobile Howard Elmer. « Quelques minutes après que nous ayons annoncé l'annulation de notre traversier et notre intention de rebrousser chemin, nos suiveurs nous tombaient dessus en nous traitant de lâcheurs. Ça nous a vraiment saisis. »

« Nous n'avions pas prévu conduire pour revenir. Ça nous obligerait à refaire les mêmes routes boueuses et difficiles », a relaté le journaliste Éric Descarries. « Et là il s'est mis à neiger à plein ciel. L'aventure venait de devenir encore plus difficile et intéressante ! »

Le peuple a parlé et l'équipe Tundra Labrador a écouté... ils ont donc relevé le défi de continuer le voyage jusqu'à Port Hope Simpson et, ce faisant, d'affronter la pire section de la route Trans-Labrador. En outre, plutôt que de prendre l'avion pour rentrer, ils ont décidé de revenir par la route jusqu'à Montréal et Toronto.

Toyota a demandé à l'équipe quel était le meilleur exemple de la durabilité du Tundra à leur avis. « La suspension, ont-ils répondu, rien n'a brisé malgré les chocs constants endurés sur des centaines de kilomètres de route de gravier. »

Lorsque Toyota a demandé ce que les gens rencontrés en chemin avaient dit à propos des camions, voici ce qu'ils ont répondu :

« La cabine du 1794 a été très complimentée. Au Labrador, il faut parcourir de grandes distances et passer bien des heures au volant; c'est sûrement à ça que pensaient les admirateurs de la cabine. »

Donc, nos journalistes ont lancé à Toyota le défi du voyage #TundraLabrador et le Tundra (le 2014 comme le 2007) a ainsi pu démontrer qu'il est conçu et fabriqué pour résister à ce que les pires routes d'Amérique du Nord peuvent lui faire subir.  

« Nous savions que le Tundra était prêt pour tous les types de routes, mais rien ne vaut une expérience pratique pour le prouver », a affirmé Larry Hutchinson, vice-président chez Toyota Canada Inc. « Nous voulons remercier Howard Elmer, Éric Descarries, leur équipe et tous les gens qu'ils ont rencontrés en chemin de nous avoir permis de faire subir au Tundra 2014 un tel test en conditions canadiennes réelles sur la route Trans-Labrador.

Pour en apprendre plus sur le Toyota Tundra, consultez Toyota.ca/Tundra

Pour voir des vidéos et lire des tweets et d'autres types de commentaires sur le voyage épique du Tundra, allez à Tundra Labrador sur Twitter, Facebook ou YouTube, ou suivez #TundraLabrador.

Retour aux communiqués de presse
pick-up grand format Toyota Tundra 2014 fait des détours inattendus avant de terminer son voyage sur la route Trans-Labrador" data-tci-social-share-description="" class="social-links" >