Sélectionner une province et une langue

La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé en fonction du PDSF pour votre véhicule. La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé pour votre véhicule qui inclut les frais de transport et de préparation de à , les frais de climatisation de 100 $, s’il y a lieu, et les frais du concessionnaire allant jusqu'à .

Veuillez cliquer sur « Appliquer » pour mettre à jour vos préférences

Select a Province & Language

The province you select allows us to calculate a MSRP based estimated price for your vehicle. The province you select allows us to calculate an estimated price for your vehicle which includes Freight & PDI of -, Air Conditioning Charge of $100 if applicable and Dealer Fees of up to .

Please click "Apply" to update your preferences

Passer au contenu

Toyota soutient Taiki Morii et d’autres athlètes en quête de l’impossible aux Jeux paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018

9 mars 2018

  • Établissant un parallèle entre le ski assis et la course automobile, une équipe conjointe a effectué des essais en montagne, en soufflerie et sur le circuit Fuji Speedway pour perfectionner le matériel de ski assis employé par des athlètes paralympiques, dont l’athlète japonais Taiki Morii

  • Toyota fournit également un soutien technique et de l’équipement à d’autres para-athlètes participant aux Jeux paralympiques d’hiver de cette année, comme l’Allemande Andrea Eskau, qui participera aux épreuves de para-ski de fond

TORONTO (Ontario), le 9 mars 2018 – Taiki Morii n’est pas un employé de Toyota comme les autres. En marge de son emploi de jour à la division Affaires gouvernementales de Toyota Motor Corporation, qu’il occupe depuis août 2014, Morii, déjà triple participant aux Jeux paralympiques d’hiver, vise la médaille d’or aux Jeux de PyeongChang 2018, où il représentera le Japon dans l’épreuve de ski alpin assis. L’appareil de ski assis consiste en un siège baquet monté sur un ski qui permet au skieur – en l’occurrence Morii – de dévaler les pentes en gérant les virages à l’aide de mouvements du haut du corps et de stabilisateurs, des sortes de mini-skis tenus dans chaque main. Pour réaliser son rêve et remporter la médaille d’or, Morii a compris qu’il lui faudrait disposer de matériel plus performant que la génération d’appareils actuels, afin de gagner de précieuses secondes. Il a pu compter pour cela sur le concours de l’« Équipe Morii », un groupe d’ingénieurs de haut niveau de Toyota Motor Corporation travaillant à la création d’un nouveau fauteuil-ski dans le cadre d’un partenariat avec Nissin Medical Industries.

« Dans les compétitions sportives, chaque seconde compte et la différence entre la médaille d’or et la médaille de bronze peut se jouer à quelques millièmes de seconde. Grâce à une étroite collaboration avec mes collègues, ainsi qu’avec les talentueux ingénieurs de Nissin Medical Industries, nous avons réussi à améliorer mon matériel de ski assis en appliquant les mêmes principes que ceux appliqués par Toyota dans la fabrication de voitures, notamment en ce qui concerne la puissance et la stabilité », a expliqué Morii.

Le projet visant à perfectionner l’appareil de ski assis est né des efforts déployés par une équipe de plus de 40 ingénieurs (l’« Équipe Morii ») pendant deux ans. Ensemble, ils se sont concentrés sur le renforcement de la rigidité du cadre, le perfectionnement du mécanisme de liaison et l’amélioration de l’aérodynamisme en appliquant les meilleures pratiques provenant, du moins en partie, de leurs connaissances approfondies de la conception et de la fabrication automobile.

L’appareil de ski assis développé conjointement par Toyota et Nissin Medical Industries

L’idée d’améliorer l’équipement de ski assis est née d’un parallèle établi par l’équipe entre le ski assis et le sport automobile, notamment en ce qui a trait aux activités de recherche et développement, qui nécessitent de procéder à des essais sur plusieurs sites et dans des conditions variées. Le premier essai s’est déroulé à Sugadaira Kogen, une station de sports d’hiver proche de Nagano. Les ingénieurs ont relié Morii à divers appareils d’ingénierie assistée par ordinateur (CAE) afin de repérer avec précision les variations dans les facteurs de forme et peut-être de gagner de précieuses fractions de seconde à chaque descente. Le deuxième essai a eu lieu à la soufflerie Shoken, Inc., une installation conçue spécialement pour tester l’aérodynamisme des voitures. Les ingénieurs ont mesuré Morii dans 14 positions différentes afin de déterminer la technique de descente en ski assis la plus efficace du point de vue aérodynamique, ainsi que la forme idéale de l’appareil de ski assis.

L’« Équipe Morii » met à l’essai le matériel de ski assis dans la soufflerie de Shoken, Inc.

Mais ce n’est pas tout.

L’équipe s’est également rendue au Fuji Speedway, où Morii a effectué plusieurs tours de circuit aux côtés du célèbre pilote de course et ambassadeur de l’écurie Toyota Gazoo Racing, Juichi Wakisaka. Tous ces essais menés dans différents environnements ont permis à l’équipe de recueillir des données critiques et à Morii de voir son sport sous un angle différent. Ils ont aussi permis de mieux comprendre les améliorations nécessaires pour aboutir à un appareil de ski assis parfait.

Morii fait un tour de circuit sur le Fuji Speedway en compagnie du pilote de course Juichi Wakisaka

« Le projet a demandé deux années de développement, et malgré les difficultés initiales, il a renforcé l’importance de mettre l’accent sur les besoins des clients. Nous sommes reconnaissants aux partenaires impliqués dans le développement conjoint », a déclaré le chef de projet, Tomohito Enomoto. « Nous sommes ravis d’avoir eu l’occasion de collaborer avec un athlète de haut niveau comme Morii, et nous avons la conviction que les nombreux enseignements que nous avons tirés de cette expérience nous seront utiles dans la conception et la fabrication de voitures. En offrant des solutions de mobilité, nous sommes en mesure de fournir des solutions qui aideront les athlètes comme Morii à poursuivre leurs rêves, et nous sommes impatients de les encourager dans leur quête en vue de réaliser l’impossible. »

Les ingénieurs en pleine conversation autour d’un modèle de prototype

Grâce au partage des connaissances, comme l’ingénierie de production des châssis et l’ingénierie assistée par ordinateur (CAE) pour automobiles, l’« Équipe Morii » a effectivement réussi à améliorer l’appareil de ski assis. Le résultat? Un nouveau prototype auquel on a ajouté un carénage pour recouvrir les pieds du skieur et améliorer l’aérodynamisme de l’appareil, dont le poids a été réduit d’environ 15 pour cent par rapport à il y a quatre ans et dont le nouveau cadre est environ trois fois plus rigide.

Morii en compagnie de ses collègues de Toyota

« Ma collaboration avec un groupe d’ingénieurs aussi dévoués pour relever ce défi en utilisant les connaissances et les outils à notre disposition restera l’un des meilleurs moments de ma carrière », a ajouté Morii. « L’engagement de Toyota à développer des solutions de mobilité pour aider des athlètes comme moi à vivre leurs rêves représente une manifestation concrète du scénario consistant à “Réaliser l’impossible”. »

  Morii en action lors de précédents Jeux paralympiques

Mais la contribution de Toyota à la création d’une société sans obstacle et au soutien d’athlètes dans la poursuite de leurs rêves va bien au-delà de Morii et de la mise au point d’un appareil de ski assis amélioré.

En adéquation avec les objectifs de son rôle de partenaire mondial des Jeux paralympiques, de partenaire du Comité international olympique dans la catégorie Mobilité du programme Les partenaires olympiques (LPO), et de l’initiative mondiale de Toyota, intitulée « Réalisez l’impossible », Toyota apporte son soutien technique à de nombreux athlètes dans diverses disciplines.

Parmi les heureux bénéficiaires de cette collaboration, citons Andrea Eskau, athlète allemande de para-ski de fond et de para-biathlon, qui utilisera une luge chaussée de skis en fibre de carbone mise au point par Toyota Motorsport GmbH à Cologne, en Allemagne. Cet appareil utilise des technologies perfectionnées en Formule 1 et aux 24 heures du Mans. Les ingénieurs ont réussi à réduire le poids de la luge de plus de 30 % sans compromettre sa robustesse.

 

 

 

 

 

Andrea Eskau utilisera la luge chaussée de skis mise au point par Toyota Motorsport GmbH

L’entreprise a également mis en vedette la skieuse paralympique canadienne Lauren Woolstencroft dans le premier message de sa campagne publicitaire « Réalisez l’impossible », intitulé « Good Odds », qui a été diffusé le mois dernier pendant le Super Bowl LII.

Pour en savoir plus sur l’accord de partenariat mondial de Toyota avec le Comité international paralympique ainsi que sur la campagne « Réalisez l’impossible », veuillez visiter www.mobilityforall.com. Pour voir Morii et l’« Équipe Morii » en action lors du processus de conception et de développement, regardez "The Evolution of Taiki Morii's Chair Ski".

À propos de Toyota Canada Inc.


Toyota Canada Inc. (TCI) est le distributeur canadien exclusif des véhicules Toyota et Lexus. Toyota a vendu plus de 5 millions de véhicules au pays, par l’entremise d’un réseau de 287 concessionnaires Toyota et Lexus. Toyota s’engage à fournir aux automobilistes canadiens des véhicules réputés pour leur sécurité, leur qualité et leur fiabilité, et à leur offrir un service de qualité. Le siège social de TCI est situé à Toronto et l’entreprise a aussi des bureaux régionaux à Vancouver, Calgary, Montréal et Halifax, et des centres de distribution des pièces à Toronto et Vancouver. Toyota exploite deux usines de production au Canada. Ces usines ont déjà produit plus de 7 millions de véhicules, parmi lesquels des modèles très appréciés des consommateurs canadiens, comme le Toyota RAV4, la Toyota Corolla, et les Lexus RX 350 et RX 450h hybride.

-30-

Retour aux communiqués de presse