Sélectionner une province et une langue

Veuillez cliquer sur « Appliquer » pour mettre à jour vos préférences

Select a Province & Language

Please click "Apply" to update your preferences

Passer au contenu

Des problèmes d’approvisionnement mondial affectant l’industrie de la fabrication automobile entraînent des retards dans la livraison des véhicules neufs et il se peut que les stocks de certains véhicules soient limités. Veuillez local pour vous informer sur la disponibilité de votre véhicule Toyota préféré.

TOYOTA GAZOO Racing remporte une cinquième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans

12 juin 2022


TORONTO (Ontario), le 13 juin 2022 – Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa ont remporté la 90e édition des 24 Heures du Mans avec la GR010 HYBRID n°8, en parcourant 380 tours avant de passer le drapeau à damiers face à une foule survoltée.

Le quatrième doublé au Mans de l’équipe a été permis grâce aux vainqueurs de l’an dernier, Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López, qui se classent en deuxième position avec la GR010 HYBRID n°7 à juste 2 minutes et 1,222 secondes des premiers.

Sébastien remporte ainsi sa quatrième victoire au Mans – un record pour un pilote suisse – tandis que le troisième succès de Brendon fait de lui le pilote néo-zélandais le plus titré dans la Sarthe. La première victoire de Ryo, pour son troisième Le Mans seulement et sa première participation avec TOYOTA GAZOO Racing, fait de lui le cinquième pilote japonais à monter sur la plus haute marche du podium.

Les deux Hypercars GR010 HYBRID se sont livrées à une bataille serrée à l’avant du peloton, la tête de la course changeant plusieurs fois de mains en fonction du trafic et de l’évolution de la piste. Cette bagarre a duré pendant 16 heures, durant lesquelles les deux voitures n'étaient séparées que de quelques secondes. Le visage de la course a changé de manière décisive au 256e tour lorsque José a dû ranger la voiture n ° 7, qui était en tête, sur le côté de la piste suite à un problème lié au moteur avant.

José a effectué une réinitialisation du système et a pu rejoindre les stands, où d'autres réinitialisations ont résolu le problème et ont permis à la n°7 de continuer à une vitesse normale, mais à un tour derrière le nouveau leader, Brendon dans la GR010 HYBRID n°8.

Compte-tenu des performances similaires des deux voitures, ce retard s'est avéré trop important pour que l'équipage de la n°7 puisse le rattraper, malgré le meilleur tour en course réalisé par José dans la dernière demi-heure.

Brendon, après sa spectaculaire Hyperpole de jeudi, a eu l'honneur de passer sous le drapeau à damier pour remporter les 90e 24 Heures du Mans. José a suivi peu de temps après, bouclant une course exténuante de 5 177 km.

Ce résultat au Mans a permis de marquer deux fois plus de points que d’habitude au Championnat du Monde d'Endurance FIA 2022. TOYOTA GAZOO Racing est en tête du classement des constructeurs après trois courses, avec 22 points d'avance sur Alpine. Le championnat des pilotes est largement ouvert, l'équipage de la GR010 HYBRID n°8 n’étant qu’à trois points du trio de tête Alpine, et celui de la GR010 HYBRID n°7 à 20 points.

La bataille pour les championnats 2022 reprendra dans seulement quatre semaines lors des 6 Heures de Monza, le 10 juillet.

Akio Toyoda (fondateur de l'équipe) :

« Félicitations à la voiture n°8 ! Merci à la voiture n°7 d'avoir participé à ce doublé ! Cette année, Le Mans était une course en doublé du début à la fin. Cependant, les pilotes n'ont pas pu courir confortablement pendant toute la course. Au lieu de cela, je pense que tous les pilotes ont conduit avec un peu de stress.

Du départ jusqu’à la 16ème heure, il n'y a eu aucun problème avec les voitures n ° 7 et n ° 8, et elles étaient en compétition, courant en quelques secondes l'une contre l'autre. Nous avons pu concourir pendant longtemps car les deux voitures étaient construites au même niveau et roulaient sans problème. Les pilotes en étaient vraiment reconnaissants.

D'un autre côté, je pense que c'était un gros fardeau pour les pilotes d'avoir deux voitures de la même équipe en compétition pendant si longtemps. Je pense que c'était vraiment dur, mais les pilotes ont continué à se battre dur. Je tiens à remercier nos six pilotes.

Cependant, après cela, le combat a pris fin car nous ne pouvions pas continuer à faire fonctionner les deux voitures parfaitement. La voiture n ° 7 s'est arrêtée sur la piste alors que la course était sur le point de commencer ses huit dernières heures. Bien que nous ayons pu continer notre course avec cette voiture et revenir sur la piste, cela a forcé les pilotes à courir avec le sentiment qu'ils ne savaient pas quand la voiture pourrait s'arrêter à nouveau. Je suis désolé pour les pilotes qui continuent à se battre malgré ces sentiments extrêmes. Merci à tous d'avoir fait tourner la voiture jusqu'à la fin.

De plus, Kamui a également assumé le rôle de directeur d’équipe au Mans pour la première fois. Au lieu d'être distant, j'ai entendu dire qu'il était allé parler à des ingénieurs et des mécaniciens, et qu'il avait relevé les défis qui se présentaient à chacun. Bien qu'il n'ait pas encore pu communiquer avec tous les membres, et qu'il ait également dit que la constitution d'une équipe est un travail en cours, je pense que l'équipe change progressivement. Merci Kamui d'avoir travaillé dur en tant que directeur d'équipe.

Mais je comprends aussi ce que tu ressentais en tant que pilote, que tu avais hâte de gagner mais le résultat était si regrettable. Tu as fait le tour le plus rapide, puis José l'a fait en fin de course… la voiture n°7 s'est naturellement transformée en une voiture plus rapide au fur et à mesure de la course. Je voulais que la voiture n°8 assure la victoire plus tôt, mais en même temps je voulais que la voiture n°7 reprenne la tête… même moi j'ai ressenti de tels sentiments. Merci d'avoir continué à courir et d'avoir combattu jusqu'au dernier moment.

Assumer les deux rôles de pilote et de directeur d'équipe peut vous donner l'impression d'être si compliqué. Mais je pense que c'est grâce à Kamui que nos deux voitures ont pu rivaliser équitablement jusqu'à la fin de la course. J’apprécie vraiment qu’il ait joué des rôles aussi importants.

J'étais assez content de voir Kazuki et Kamui monter sur le podium avec des rôles différents d'auparavant.

La construction automobile et la constitution d'équipes sont des batailles sans fin. Veuillez continuer à encourager le sentiment d'équipe. Et pour Kamui, continue tes efforts en tant que pilote.

TOYOTA GAZOO Racing a pu gagner Le Mans cinq fois de suite. Merci à nos très nombreux fans et partenaires qui continuent de se battre ensemble. Merci à toutes et à tous. J'apprécie vraiment votre soutien permanent.

Kamui Kobayashi (Pilote, voiture n°7) :

« Félicitations à Sébastien, Brendon, Ryo et à l'équipe de la voiture n°8. Malheureusement pour la voiture n°7, nous avons eu un problème au petit matin et cela nous a coûté la tête de la course. Nous nous sommes battus avec la voiture n°8 pendant longtemps, et nous étions très proches. Ces problèmes furent vraiment regrettables car nous avons fait une très bonne course à part ça. Mais ça se passe parfois ainsi dans une compétition de 24 heures ! C'est tout à l'honneur de TOYOTA GAZOO Racing que nous ayons pu reprendre la piste et que nous ayons terminé dans le même tour que les vainqueurs. Merci à Mike et José, et à toute l'équipe de la voiture, pour le gros effort produit cette semaine. J'apprécie les efforts de tous. Nous sommes venus au Mans avec comme objectif de réaliser un doublé et nous y sommes parvenus. »

Mike Conway (pilote, voiture n°7) :

« Je ne pense pas que Le Mans nous aime beaucoup… il se passe toujours quelque chose. Je sais que nous avons gagné l'année dernière, mais nous avons eu des moments difficiles ici. Félicitations à nos coéquipiers de la voiture n°8, en particulier Ryo. Gagner du premier coup, c'est impressionnant. C'est toujours un plaisir de travailler avec Kamui et José, nous avons tout donné pour la victoire au Mans mais malheureusement nous avons échoué. Cependant, c'est un super doublé pour l'équipe et la cinquième victoire consécutive pour TOYOTA GAZOO Racing, ce dont on peut être fiers. Je voudrais dire un grand merci à tous les membres de l’équipe, à Higashi-Fuji et à Cologne. Il y a encore un Championnat du Monde pour lequel nous devons nous battre, avec trois courses à disputer. C’est à cela que je pense en ce moment et je reste pleinement motivé. »

José María López (Pilote, voiture n°7) :

« Ça fait mal de rater la victoire au Mans. Nous sommes tous des compétiteurs et nous voulons gagner, mais nous devons aussi savoir accepter la défaite et être heureux pour l'équipe, notamment avec ce doublé pour TOYOTA GAZOO Racing. Félicitations à la voiture n°8, ils ont fait un excellent travail. Nous avons réalisé une course presque parfaite et cela explique le gros écart avec nos concurrents Hypercar, qui ont tous eu du mal. Nous avons tout géré à la perfection. Nous avons montré que nous avions la vitesse et la volonté de gagner, donc faire face à un problème fut difficile. Mais merci à l'équipe d'avoir remis la voiture en marche et de nous avoir permis de continuer à nous battre. C'est bien de réaliser le doublé pour TOYOTA GAZOO Racing au Mans. »

Sébastien Buemi (Pilote, voiture n°8) :

« J'ai du mal à m'exprimer après cette course car c'est juste une sensation incroyable d’être sur la plus haute marche du podium avec Ryo et Brendon. C'est fantastique que nous ayons pu gagner avec Ryo lors de son premier Le Mans avec la voiture n°8. Il a fait un excellent travail et je tiens à le féliciter pour sa performance. Toute l'équipe, et notre équipage, a exécuté une course parfaite sans aucune erreur et sans aucun dommage à la voiture. C'est une sensation incroyable de gagner Le Mans pour la quatrième fois, et d’offrir sa cinquième victoire à TOYOTA GAZOO Racing. Il faudra un peu de temps avant que nous réalisions ce que nous avons accompli aujourd'hui. »

Brendon Hartley (Pilote, voiture n°8) :

« C'est une grande réussite d'obtenir un doublé au Mans pour TOYOTA GAZOO Racing. Ce fut une sensation formidable d'être au volant pour les qualifications et de réaliser la pole position, et plus encore de franchir le drapeau à damier. C'est la première fois que je le faisais et j'ai été submergé par les émotions quand j'ai franchi la ligne. Pendant toute la course on essaie de ne pas penser à l'arrivée car on sait, en particulier chez Toyota, qu’il peut se passer des choses jusque dans les derniers tours. Alors, lorsque vous franchissez la ligne toutes les émotions sortent et c'est un sentiment formidable. Je suis tellement content pour Ryo, qui s'est très bien intégré. Nous l'aimons et il fait déjà pleinement partie de l'équipe. Nous entretenons également d'excellentes relations avec l'équipage de la voiture n°7 et c'était amusant de se battre si durement avec eux pendant la majeure partie de la course. Nous avons été à fond pendant si longtemps, mais après que la voiture n ° 7 a eu son problème, nous avons un peu levé le pied et pris un minimum de risques. »

Ryo Hirakawa (Pilote, voiture n°8) :

« C'est un honneur de rejoindre la liste des légendes qui ont remporté Le Mans. Pour être honnête, je n'arrive toujours pas à croire que mon rêve est devenu réalité aujourd'hui. Ce fut une course si serrée pendant si longtemps, et nous avons eu une si belle bagarre avec la voiture n°7 ! Merci à Sébastien et Brendon qui m'ont beaucoup aidé depuis que j'ai rejoint l'équipe. C'est un honneur de rouler dans la même voiture qu'eux. C'est fantastique de réaliser un doublé lors de mon premier Le Mans pour TOYOTA GAZOO Racing et c'est grâce au travail acharné de toute l'équipe. Nous avons eu une stratégie parfaite, de bons arrêts aux stands et une course sans aucun problème. Je ne pense pas que nous pourrions faire plus. »

Résultats des 24 Heures du Mans

1. TOYOTA GAZOO Racing n°8                                       380 tours     

2. TOYOTA GAZOO Racing n°7                                       +2mins 1.222secs    

3. Glickenhaus Racing (Briscoe/Westbrook/Mailleux) n°709      +5 tours          

4. Glickenhaus Racing (Pla/Dumas/Derani) n°708                     +10 tours         

5. JOTA (Gonzalez/Da Costa/Stevens) n°38                               +11 tours          

6. Prema Orlen Team (Kubica/Deletraz/Colombo) n°9   +11 tours          

À propos de Toyota Canada Inc.

Toyota Canada Inc. (TCI) est le distributeur canadien exclusif des véhicules Toyota et Lexus. Toyota a vendu plus de six millions de véhicules au pays par l’entremise d’un réseau de 287 concessionnaires Toyota et Lexus. Toyota s’engage à offrir aux automobilistes canadiens un service de qualité et des véhicules reconnus pour leur haut niveau de sécurité, de qualité, de durabilité et de fiabilité. Le siège social de TCI est situé à Toronto et l’entreprise a aussi des bureaux régionaux à Vancouver, Calgary, Montréal et Halifax, des centres de distribution des pièces à Clarington et Vancouver, et deux usines de production au pays. Ces usines ont déjà produit plus de neuf millions de véhicules, parmi lesquels des modèles très populaires auprès des consommateurs canadiens, comme les Toyota RAV4 et RAV4 hybride, les Lexus RX 350 et RX 450h hybride, ainsi que les Lexus NX 250, NX 350 et NX 350h hybride. Toyota a vendu plus de 19 millions de véhicules électrifiés dans le monde et est le constructeur qui vend le plus de véhicules électrifiés au Canada.

Retour aux communiqués de presse