Sélectionner une province et une langue

La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé en fonction du PDSF pour votre véhicule. La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé pour votre véhicule qui inclut les frais de transport et de préparation de à , les frais de climatisation de 100 $, s’il y a lieu, et les frais du concessionnaire allant jusqu'à .

Veuillez cliquer sur « Appliquer » pour mettre à jour vos préférences

Select a Province & Language

The province you select allows us to calculate a MSRP based estimated price for your vehicle. The province you select allows us to calculate an estimated price for your vehicle which includes Freight & PDI of -, Air Conditioning Charge of $100 if applicable and Dealer Fees of up to .

Please click "Apply" to update your preferences

Passer au contenu

Démolition et revalorisation : Récupérer des planches de grange avec un Tacoma

29 mars 2017

Toyota Tacoma Pulling Down Barn

Quand il s’agit de démontrer quel véhicule est supérieur, les propriétaires de camions peuvent être très compétitifs. Il suffit de demander à Sebastian Clovis.

Ce qui était au départ une simple question sur la provenance des planches de grange de son ami est vite devenu un véritable test de puissance de son Tacoma.

« Un de mes amis est fournisseur de planches de grange, donc je lui ai demandé un jour où il s’approvisionnait. Il m’a répondu qu’il démolit de vieilles granges et en récupère le bois », affirme Sebastian.

« Quand les granges sont trop vieilles et instables, ou quand elles sont abandonnées, elles peuvent devenir dangereuses, donc les fermiers l’appellent pour les détruire. Il enlève les planches de la grange et met la charpente par terre en tirant avec son camion. »

Sebastian a tout de suite voulu tester les capacités de son Tacoma sur une grange.

« J’ai dû lui dire que tout ce que son camion pouvait faire, le mien pouvait aussi le faire, mais probablement en mieux! », raconte-t-il.

« Nous avons eu quelques échanges pour déterminer quel camion était le plus puissant. C’était très amical, mais il m’a taquiné en me disant que mon Tacoma intermédiaire équipé d’un V6 ne ferait pas le travail qu’il considérait mieux adapté à son V8 pleine grandeur. J’étais plus que confiant, alors nous avons parié 20 $. »

Le défi était lancé et durant un après-midi d’automne, Sebastian a eu l’occasion de montrer de quoi son camion était capable.

Plutôt que de simplement accrocher le camion et appuyer sur l’accélérateur, Sebastian devait préparer la grange. En raison de la présence des bâtiments autour de la grange, il fallait déstabiliser la structure de façon à ce qu’elle ne tombe pas sur les silos à proximité.

L’âge de la grange rendait le processus compliqué, en ce sens qu’il était difficile d’identifier quelles poutres pouvaient être affaiblies sans pour autant s’effondrer prématurément.

« Quand la grange a été construite, tous les poteaux soutenaient une quantité égale de poids, mais avec le temps, les problèmes sont apparus et des coléoptères ont mangé une bonne partie du bois, affaiblissant ainsi la structure. »

Inside of Barn Before Teardown by Toyota Tacoma

« Nous avons donc dû inspecter chacune des poutres parce que si 75 pour cent des poutres étaient déjà affaiblies et que nous coupions l’autre 25 pour cent, on risquait alors de voir la grange s’effondrer d’une façon imprévisible. »

Inspecter les poutres signifiait aussi trouver des endroits pour attacher les cordes qui résisteraient au moment où le camion commencerait à tirer.

Une fois l’installation terminée, il fallait maintenant tester les capacités du Tacoma.

« Pour être honnête, mon ami attendait à côté avec son camion pour me taquiner, se tenant prêt parce qu’il ne pensait pas que mon Tacoma réussirait. Je lui ai dit : ‘Économise ton carburant, tu seras surpris quand tu verras quel genre de puissance ce camion peut générer!’ »

Le positionnement de la grange rendait le défi encore plus atypique. Plutôt que de tirer la grange sur un terrain relativement plat, le Tacoma devait tirer en montant une pente.

« J’ai fait passer le camion de deux roues à quatre roues motrices et j’ai immédiatement senti les pneus creuser et après quelques coups intenses, la grange s’est effondrée sans problème. Sentir l’agressivité du Tacoma alors qu’il tirait la grange fut une expérience fabuleuse, de toute beauté. »

Selon Sebastian, le Tacoma a relevé ce qui n’était pas seulement un défi pour son camion, mais un défi pour lui et son véhicule parce que les deux font équipe.

« Sans aucun doute, c’est la tâche la plus difficile que j’ai imposée à mon camion, et probablement la tâche la plus difficile au volant que je me suis imposée », raconte-t-il.

Sebastian Loading up The Tacoma with Barn board

« Parce que je conduisais en montée, il y a eu des moments où les deux pneus arrière ont quitté le sol alors que les cordes entre le camion et la grange se tendaient. Permettre au camion de faire le travail tout en maintenant le contrôle était difficile… mais tellement plaisant! »

Évidemment, cette épreuve de force avait un but. C’est une motivation particulière qui a lancé la conversation : l’approvisionnement en planches de grange.

Une fois la grange par terre, Sebastian a rempli son camion avec l’intention de réutiliser le bois dans le cadre de son travail.

« Il y a plusieurs familles pour lesquelles j’ai fait des travaux qui ont maintenant des planches récupérées de cette grange dans leur design d’intérieur. Je suis très heureux que cette vieille grange de 1911 ait été revalorisée et trouve une nouvelle vie dans des maisons de la région de Toronto. »

En tant que propriétaire de Tacoma, il était fier de leur dire d’où venaient exactement leurs planches de grange.