Sélectionner une province et une langue

La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé en fonction du PDSF pour votre véhicule. La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé pour votre véhicule qui inclut les frais de transport et de préparation de à , les frais de climatisation de 100 $, s’il y a lieu, et les frais du concessionnaire allant jusqu'à .

Veuillez cliquer sur « Appliquer » pour mettre à jour vos préférences

Select a Province & Language

The province you select allows us to calculate a MSRP based estimated price for your vehicle. The province you select allows us to calculate an estimated price for your vehicle which includes Freight & PDI of -, Air Conditioning Charge of $100 if applicable and Dealer Fees of up to .

Please click "Apply" to update your preferences

Passer au contenu

Une fidélité qui perdure

04 mars 2017

Découvrez des Toyota infatigables qui ont cumulé un nombre impressionnant de kilomètres et les secrets de leurs propriétaires en matière d’entretien

Une Camry fiable et spacieuse

John Bickert Toyota Camry

John Bickert, Calgary, Alberta

Il y a une dizaine d’années, John Bickert, un chiropraticien de Calgary, avait une voiture de luxe qu’il aimait bien conduire…du moins, jusqu’à ce que les pannes commencent à se multiplier. Pour la remplacer, Bickert s’est mis à la recherche d’un véhicule fiable et spacieux. Sa trouvaille : une Camry 2002 ayant environ 120 000 kilomètres au compteur. Il a parcouru depuis près de 450 000 kilomètres de plus. « C’est un véhicule confortable », affirme-t-il. « Elle n’a eu besoin que de réparations mineures et peu coûteuses. » Pour lui, l’entretien préventif est primordial, et il confie sa Camry au concessionnaire Toyota de sa localité, où il estime que le personnel du service se soucie réellement de lui et de sa voiture. Il est crucial de changer l’huile et le filtre régulièrement, précise-t-il. Comme tous les résidents des Prairies, il a connu des hivers durs, mais sa Camry n’a jamais eu froid aux yeux. « Elle démarre à tout coup. Peu importe si je l’ai branchée ou non, elle démarre. »

Un 4Runner qui fait partie de la famille

Moira Groeneveld Toyota 4Runner

Moira Groeneveld, Canmore, Alberta

Moira Groeneveld a hérité de son Toyota 4Runner 1988 lorsque son père est décédé. Sa valeur va donc bien au-delà de la fiabilité, qui constitue selon elle l’une des qualités les plus remarquables de ce véhicule. « Honnêtement, je n’ai jamais conduit un véhicule aussi fiable. Malgré son âge, il démarre toujours sans problème, même si le temps est glacial et même si son chauffe-bloc n’a pas été branché. C’est incroyable. Le mercure peut descendre jusqu’à moins trente, il démarre au premier tour de clé », d’ajouter la résidente de Canmore, en Alberta.

Elle et son mari Todd conduisent ce 4Runner depuis pas moins de 16 ans, mais il fait partie de sa vie depuis bien plus longtemps encore, puisque son père l’avait acheté d’occasion en 1992. « Quand j’étais jeune, je pensais qu’il était super cool. Il a cette personnalité sportive. Nous partions en montagne pour aller skier, il est vraiment bien pour l’équipement, et il peut accueillir pas mal de passagers! »

Le 4Runner s’est aussi révélé un compagnon de travail fiable. Son père l’utilisait pour ses activités d’entrepreneur en aménagement paysager. « Il transportait un tas de choses! », affirme-t-elle. Moira possède aussi un autre véhicule Toyota, un RAV4 2001 qu’elle a acheté alors qu’il affichait plus de 200 000 kilomètres au compteur, un chiffre impressionnant qui a doublé depuis qu’elle le conduit. Le couple confie fidèlement ses véhicules à son concessionnaire Toyota de Calgary.

Une petite Echo que rien ne peut arrêter

Il y a trois Toyota sur la propriété de Randy et Johanna Wells : une Camry 2013, un 4Runner 1991, et une Echo 2000 dont le compteur approche du million de kilomètres (il affiche 926 000 kilomètres, pour être précis) et qui est toujours pleine d’entrain.

Le 4Runner a lui aussi été un compagnon de route fidèle, comme en attestent ses plus de 500 000 kilomètres au compteur, et il sert toujours de chasse-neige pour nettoyer la longue entrée de la propriété. À propos de leur vie rurale, Randy affirme : « Ce n’est pas comme vivre en ville. On ne peut pas simplement sauter dans un bus. Toute notre famille se fie à ces véhicules, depuis longtemps. »

« Nous avons connu des hivers rigoureux », d’ajouter Johanna, mais rien ne semble effrayer leur Toyota Echo, qu’ils ont déjà conduite à travers des bancs de neige aussi hauts que son capot, un jour qu’on avait fermé l’autoroute. « Nous avions le plus petit véhicule, mais en peu de temps, c’est nous qui dirigions toute une caravane de véhicules qui nous suivaient. Certains membres de notre famille étaient derrière nous, et ils n’arrivaient pas à croire comment nous avions pu les guider. » Randy est un fervent adepte de l’entretien préventif, et il a cultivé de solides relations avec l’équipe du service de son concessionnaire Toyota local, où il a acheté l’Echo et la Camry. « Je connais tout le monde chez le concessionnaire, et ils me connaissent. Sur le plan humain autant que sur le plan du service, ils sont super. »

Une Camry familiale

Pauline Christiuk, Toyota Camry

Pauline ChristiukSteinbach, Manitoba

Il n’est rien de plus précieux que la famille. Alors, lorsque Pauline Christiuk s’est mise à la recherche d’un nouveau véhicule, elle a d’abord misé sur la sécurité. Et elle a fait ses recherches. « Je n’avais jamais conduit de Toyota », dit-elle. « Je voulais un véhicule fiable. » Elle s’est renseignée au sujet de la réputation de Toyota en matière de qualité, de fiabilité et de satisfaction de la clientèle. Avec quatre enfants pratiquant une ribambelle d’activités, elle recherchait un habitacle spacieux et un coffre au volume généreux.

C’était en 2002, et elle a su qu’elle avait trouvé ce qu’elle recherchait lorsqu’elle a posé le regard sur une Camry neuve de couleur titane sur le terrain d’un établissement de sa localité. « J’ai fait un essai routier et j’ai été conquise. Elle se conduisait tout en douceur. » Sa Camry a maintenant accumulé plus de 550 000 kilomètres.

Habitant près de Winnipeg, Pauline ajoute que la conduite hivernale était également un facteur dont elle devait tenir compte. « Cette voiture en a encaissé… oh! vous n’avez pas idée de ce qu’elle a pu encaisser. »

Elle attribue la longévité de sa voiture à un entretien préventif minutieux, qu’elle confie à son concessionnaire Toyota local de Steinbach, au Manitoba.