Sélectionner une province et une langue

La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé en fonction du PDSF pour votre véhicule. La province que vous sélectionnez nous permet de calculer un prix estimé pour votre véhicule qui inclut les frais de transport et de préparation de à , les frais de climatisation de 100 $, s’il y a lieu, et les frais du concessionnaire allant jusqu'à .

Veuillez cliquer sur « Appliquer » pour mettre à jour vos préférences

Select a Province & Language

The province you select allows us to calculate a MSRP based estimated price for your vehicle. The province you select allows us to calculate an estimated price for your vehicle which includes Freight & PDI of -, Air Conditioning Charge of $100 if applicable and Dealer Fees of up to .

Please click "Apply" to update your preferences

Passer au contenu

TOYOTA GAZOO RACING RÉALISE UN DOUBLÉ POUR SA 100IÈME COURSE EN ENDURANCE

15 juin 2021


TORONTO, Ontario – 15 juin 2021 – Après avoir raté la pole position samedi, l'équipe a réagi avec panache en remportant la deuxième manche du Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC) 2021, sa 32ième victoire sur 100 courses en Endurance.

Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley, sur la GR010 HYBRID n°8, sont sortis vainqueurs d’une longue bataille avec leurs coéquipiers de la GR010 HYBRID n°7. Ils ont finalement franchi la ligne d’arrivée 1,8 seconde devant les champions du monde en titre, Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López.

Avec cette deuxième victoire en deux courses en 2021, après celle remportée aux 6 Heures de Spa-Francorchamps en ouverture de la saison, TOYOTA GAZOO Racing porte son avance au Championnat du Monde à 22 points. Au classement des pilotes, l'équipage de la voiture n°8 détient 20 points d'avance sur celui de la n°7 à quatre courses de la fin.

Après une bataille passionnante d’hyper voitures à Spa le mois dernier, la première visite du WEC au Portugal a été l’occasion d'une autre bagarre particulièrement serrée. Chaque seconde a compté dès lors que Sébastien a pris le départ derrière l’Alpine en pole position, suivi de José à la troisième place.

Seulement 10 secondes séparent les trois premiers lorsqu’interviennent les premiers ravitaillements. L'Alpine nécessite davantage d’arrêts aux stands en raison d'un réservoir de carburant plus petit, mais bénéficie par conséquent d'une charge de carburant plus légère et d'arrêts plus courts.

En tête de la course, la lutte est sans merci. Après 75 tours, il n’y a toujours que 10 secondes d’écart entre les trois premiers, emmenés par l'Alpine, suivie des GR010 HYBRID n°7 et n°8.

Au début de son relais, Brendon a perdu beaucoup de temps derrière une LMP2, tout comme Sébastien un peu plus tôt, ce qui a coûté la deuxième place à la voiture n°8. Alors que la mi-course approchait, Kamui et Kazuki ont pris le relais et sont passés devant l'Alpine à l’occasion des arrêts aux stands.

L'équipe semblait donc avoir la course sous contrôle jusqu'à ce qu'une LMP2 s'enlise dans les graviers à un peu moins de trois heures de la fin. L’intervention de la voiture de sécurité a alors remis l'Alpine dans la bataille.

Lorsque la course a repris, avec deux heures et demie restantes, l'Alpine a rapidement pris la deuxième place devant Kazuki et a fait pression sur le leader Kamui avant de devoir s'arrêter aux stands. Les deux GR010 HYBRID ont alors reconstruit leur avantage. La n°7, aux mains de José, prenait la tête devant Sébastien qui devait économiser du carburant avec la n°8.

Des drapeaux jaunes sur l’ensemble du circuit ont ralenti la course à 30 minutes de la fin et José au volant de la n°7 en a profité pour effectuer un bref arrêt de ravitaillement. Il revient en piste à seulement trois secondes de la n°8 de Sébastien, promettant une arrivée tendue. Néanmoins, la stratégie d’équipe a imposé à José de laisser la victoire à Sébastien.

Sébastien Buemi a donc remporté la deuxième victoire de la saison de la GR010 HYBRID n°8, en deux courses, suivi de José et de l'Alpine n°36. La bataille des hyper voitures reprendra à Monza, en Italie, le 18 juillet.

Hisatake Murata, Président de l'équipe :

« Ce doublé est la meilleure façon de célébrer notre 100ième course de Championnat du Monde. Merci aux pilotes, ingénieurs et mécaniciens pour leur excellent travail. Nous avons dû nous battre pour cette victoire, et c'était excitant de voir les trois premières hyper voitures se disputer chaque dixième de seconde. Personne n’avait le droit à l’erreur. J’ai été heureux de nous voir travailler comme une seule équipe, donnant notre maximum, sans faire de faute. Bravo également à Alpine, qui a confirmé ses impressionnantes qualifications par un gros défi en course. Nous avons également apprécié de courir contre Glickenhaus pour la première fois et nous attendons avec impatience les batailles à venir. La catégorie Hypercar (hyper voitures) prend vraiment vie et je m'attends à ce que les fans puissent profiter de nombreux combats rapprochés lors des prochaines courses. Merci à tous d'avoir accueilli les équipes pour la première fois à Portimao et d'avoir organisé cet événement en toute sécurité. Maintenant, nous attendons avec impatience Monza, où nous avons remporté notre première course de championnat du monde en 1992. Nous espérons y faire une autre bonne course et réitérer ce résultat. »

Mike Conway (GR010 HYBRID n°7) :

« Je pense que nous avons tous très bien roulé aujourd'hui. Cela aurait pu se dérouler de différentes manières selon les circonstances de la course. La voiture n°8 a bien géré son carburant en début de course et a roulé un peu plus longtemps que nous ; ils ont trouvé la bonne stratégie. Lorsque les drapeaux jaunes sont arrivés à la fin, cela nous a permis d’effectuer notre ravitaillement et de perdre moins de temps que d'habitude, ce qui était une chance. Je pensais que notre voiture allait être un peu plus rapide, mais c'est comme ça que ça se passe parfois, malheureusement. C'est le doublé pour l'équipe qui est l’essentiel. »

Kamui Kobayashi (GR010 HYBRID n°7) :

« Mon relais était bon et nous avions un bon rythme. C'était difficile dans le trafic et je suis rentré de façon un peu agressive dans la voie des stands pour mon ravitaillement, ce qui a fait peur à l'équipe, mais heureusement j'ai réussi à ralentir à temps. Nous avons eu un peu de mal aux essais et avons travaillé dur pour trouver le bon rythme en course, donc je suis content de la vitesse que nous avons montrée aujourd'hui. C'est dommage que nous ayons eu besoin de remettre un peu d'essence dans les dernières minutes car c'est ce qui nous a finalement fait perdre la course. Cependant, un doublé pour l'équipe est un bon résultat. »

José María López (GR010 HYBRID n°7) :

« Le trafic a rendu la course difficile, et j'ai fait plus de quatre heures dans la voiture donc ce fut une dure journée. Je suis content du travail que nous avons fait en équipe pour décrocher ce doublé. Nous n'avions pas le meilleur rythme sur un tour cette semaine, Alpine était plus rapide, mais l’efficacité de notre travail collectif nous a permis d’obtenir un résultat important pour l'équipe. Je suis très satisfait du travail des ingénieurs sur notre voiture, de l'équipe des stands, de Mike, de Kamui et de moi-même. Nous menions confortablement avant la voiture de sécurité, qui a changé la donne. Nous avions le bon rythme aujourd'hui, mais pas la réussite. »

Sébastien Buemi (GR010 HYBRID n°8) :

« Je suis ravi que nous ayons réussi à remporter la course aujourd'hui après une grosse bagarre. Nous étions sur une stratégie différente de la voiture n°7 et cela a fait la différence. Dès le premier relais, j'ai pu faire un tour de plus et être toujours dans la bagarre. Lorsque la voiture de sécurité est sortie, cela nous a permis d'éviter d’avoir des problèmes de carburant plus tard dans la course, ce fut un moment clé. J'essayais d'économiser le carburant et de rester dans le rythme. Ensuite, nous n'avons pas eu de chance avec les drapeaux jaunes, mais c'est la course. »

Kazuki Nakajima (GR010 HYBRID n°8) :

« Pour la 100ième course en Championnat du Monde, c'est super de terminer avec un doublé. C'était une course très serrée et tout le monde a poussé le plus fort possible, aucune des deux voitures ne pouvait faire plus. Félicitations à l'équipe pour ce doublé. C'est toujours agréable de gagner la course après un si gros effort. Il est trop tôt pour parler de Championnat du Monde mais c'est bien d'avoir un petit avantage. Je suis content du résultat et de la performance de l'équipe. »

Brendon Hartley (GR010 HYBRID n°8) :

« Il fallait absolument travailler pour cette victoire. Le trafic a joué un grand rôle. Les LMP2 étaient très difficiles à dépasser, nous avions besoin qu’ils facilitent les choses, ce qu'ils faisaient généralement. Je pense que nous avons fait une très belle course stratégique car nous avons pu maintenir le rythme malgré les relais plus longs. C'était un bel effort d'équipe. Même avec toutes ces stratégies différentes, vous avez vu que les deux voitures n'étaient séparées par rien au cours des 20 dernières minutes. Nous nous sommes battus tout le long avec la n°7, mais au final, une seule voiture peut gagner, et ce doublé est formidable pour TOYOTA GAZOO Racing. »

Classement final des 8 Heures de Portimao :

1er

TOYOTA GAZOO Racing n°8

300 tours

2e

TOYOTA GAZOO Racing n°7

+ 1,800 secs

3e

Alpine n°36 (Negrao/Lapierre/Vaxivierre)

+1min 8,597secs

4e

JOTA n°38 (Gonzalez/Da Costa/Davidson)

+4 tours

5e

JOTA n°28 (Geleal/Vandoorne/Blomqvist)

+4 tours

6e

United Autosports n°22 (Hanson/Scherer/Albuquerque)

+5 tours

À propos de Toyota Canada Inc.

Toyota Canada Inc. (TCI) est le distributeur canadien exclusif des véhicules Toyota et Lexus. Toyota a vendu plus de 5 millions de véhicules au pays, par l’entremise d’un réseau de 287 concessionnaires Toyota et Lexus. Toyota s’engage à fournir aux automobilistes canadiens des véhicules réputés pour leur sécurité, leur qualité, leur durabilité et leur fiabilité, et à leur offrir un service de qualité. Le siège social de TCI est situé à Toronto et l’entreprise a aussi des bureaux régionaux à Vancouver, Calgary, Montréal et Halifax, et des centres de distribution des pièces à Toronto et Vancouver. Toyota exploite deux usines de production au Canada. Ces usines ont déjà produit plus de 8 millions de véhicules, parmi lesquels des modèles très appréciés des consommateurs canadiens, comme le Toyota RAV4, le Toyota RAV4 hybride, et les Lexus RX 350 et RX 450h hybride. À la suite des récents investissements injectés par Toyota dans ses installations de l’Ontario, la production des très populaires modèles Toyota RAV4 et RAV4 hybride va s’intensifier.

Retour aux communiqués de presse